Libertés. Libertés chéries.

Cet article et ceux qui lui sont associés sont une réflexion citoyenne inspirée par la terrible montée du rejet en France et dans le monde. A l’heure où le discours populiste est facile à entendre je ressens le besoin d’exprimer une quête plus profonde de qui nous sommes et ce qu’il nous faut construire à présent.

La liberté est multiple. Il y a pour chacun, la liberté de pensée, liberté qui donne à tout individu le droit d’avoir des croyances et de les exprimer, en public ou en privée. C’est à mon sens la seule liberté vraie à laquelle peut prétendre toute personne, par liberté vraie j’entends la seule à laquelle on ne peut imposer aucune limite, si ce n’est celle de l’esprit qui se l’autorise.

Pourtant, lorsqu’il s’agit d’exprimer ses pensées dans l’espace public, nous sommes contraints au respect de l’autre. La loi nous interdit les discours incitant à la discrimination, la haine ou la violence. Ceux qui usent de ces discours, ou souhaitent en abuser, laissent penser que cette limite n’est rien d’autre qu’une forme de censure. J’y vois un cadre imposé par l’histoire, l’expérience du passé. J’y vois un contrôle indispensable face aux excès de la parole. Après des siècles d’esclavage, de guerres de religions, la communauté nationale s’est imposée une forme de discipline pour se construire en Patrie.

Y aurait-il donc pour la Nation des pensées bonnes à dire et d’autres non ?

J’ai peur qu’il ne s’agisse pas uniquement d’un enjeu d’expression mais bien d’une question plus large sur la place de chacun dans notre société. Que deviennent ceux dont les idées ne peuvent être dites en  public ? Au delà des individus, que deviennent leurs thèses interdites ? Puisqu’elles ne sont pas exprimées comment peut-on les discuter ?

Il y a ici une réflexion morale sur la liberté, une nécessité de convaincre des bienfaits du respect et des méfaits du rejet. Il y a un cadre à retrouver pour aborder ces sujets. Il y a surtout un devoir d’exemplarité pour tous ceux qui représentent les valeurs de la République. Il n’est pas seulement question d’abolir les privilèges de ceux qui nous gouvernent par soucis de justice économique ou sociale. Il nous faut aller bien au delà et rebâtir l’espace où l’on s’exprime pour y instaurer écoute et confiance.

Comment espérer convaincre si on laisse s’installer un climat de défiance ?

Si l’on enlève à la parole toute sa valeur, en usant de promesses non tenues ou de paroles dures mais creuses. Si l’on ôte à l’écrit sa dimension réfléchie en offrant à lire seulement ce qui est attendu. Si l’on ternit l’image en déformant la réalité. Si l’on abuse du contenu violent ou futile… alors on participe au recul de la confiance.

C’est pourquoi la liberté n’est pas seulement un droit ou une chance, c’est avant tout et pour tous une grande responsabilité.

On ne peut exprimer aucune de nos libertés individuelles ou collectives aux dépends des autres, quels qu’ils soient. Nous sommes libres de manifester, de nous exprimer, de faire la grève et de nous associer. Nous sommes libres de créer le débat, d’alerter la société et les autorités pour défendre des valeurs, des revendications, des droits, des idées. Pour autant sommes nous libres de manifester pour refuser des droits à ceux qui réclament plus d’égalité ? Sommes nous libres de prendre en otage la société pour exercer le droit de grève ?

Toi qui me lis, peut-être me ressembles-tu ? Peut-être es-tu très différent de moi ? Peut-être es-tu d’accord avec ce que tu lis ? Peut-être ne l’es-tu pas ? Et si tu ne l’es pas, serai-je plus libre si je t’empêche de t’exprimer, si je refuse de te lire ou si j’écoute ce que tu veux me dire ?

Serons-nous plus libres en tant qu’individus si l’on rejette nos différences ?

 

#bd

Lisez la suite « Libres ensemble« 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s