Ils se sont Trumpés… – Opinion

J’avoue, le jeu de mot est facile… mais je suis sûr que le personnage lui même aurait pu l’employer.

Donald Trump, Président des Etats-Unis d’Amérique. Notre deuxième claque après le Brexit.

Révoltés, consternés, attristés, inquiets… nombreux sont ceux qui n’osent à peine y croire et espèrent encore se réveiller. Pourtant la réalité est bien celle qu’on ne veut pas voir, la colère l’a emporté. L’homme moqué arrivera bel et bien au pouvoir en janvier.

Il s’agit là d’un énième signal d’alarme. Malgré la volonté de ceux qui prônent des valeurs humanistes, malgré le rassemblement d’artistes influents et contre tous les calculs scientifiques c’est bien Donald Trump qui a été élu Président.

Mais plutôt que de pointer du doigt les Etats-Unis, plutôt que critiquer cet homme pour qui je n’ai aucune affinité, je vous propose une toute autre forme d’analyse.

Cette élection est une fois de plus la défaite de ce que j’appellerai la tactique du front qui consiste à concentrer ses efforts contre un parti, un candidat, plutôt que de remettre en question sa propre façon de faire, ses propres idées. Comme je l’exposais dans un précédent article en 2014 (à découvrir ici), les victoires successives de ce qui ne semble ni juste, ni morale, ni raisonnable, sont en réalité les échecs d’une élite bien-pensante qui s’éloigne toujours plus de la réalité des peuples concernés. Des peuples dont les libertés sont directement mises à mal par la précarité et pour qui l’égalité est bien loin d’être une réalité.

Nous sommes aujourd’hui les témoins d’une réalité qui ne devrait plus nous étonner et contre laquelle nous devons réagir. Quel est le poids des valeurs d’égalité, de fraternité et de liberté si elles ne vous apportent ni travail, ni confort ? Quand vous avez tout ce dont vous avez besoin, que vos enfants ont eu l’éducation dont vous rêviez, que vous pouvez consommer et voyager tout en payant vos frais de santé, alors vous pouvez être préoccupés par les droits de l’homme et l’égalité des sexes dans la société.

Imaginez un instant que vous n’avez rien de tout ça.

Alors vous serez séduits par celui qui symbolise le changement et la réussite. Parce que l’école ne vous aura pas donné votre chance, vous vous tournerez vers ce qui semble plus proche de votre monde que les propos formatés des élites. Vous opterez peut-être pour celui qui représente le rêve américain.

Pourtant le véritable danger ne vient pas du choix du peuple ni de ceux qui s’emparent de nos craintes pour nous faire oublier notre histoire et nos valeurs. Non. Le véritable danger c’est l’absence d’idéal à lui opposer. Le néant idéologique qui fait face à l’intolérance et au rejet. Pourquoi après des années d’existence nous sommes nous battu pour défendre l’Egalité, la Fraternité et la Liberté et qu’est ce que ces valeurs ont encore à nous apporter ?

Si nous ne trouvons aucune réponse à cette simple question, si nous n’avons aucun idéal concret à proposer, si nos réponses ne sont que des chiffres et des rustines dans une société délitée,alors nous ne sommes pas au bout de nos surprises…

Il y a certes un espoir si l’on considère que notre cher Donald n’a pas reçu la majorité des suffrages, profitant ainsi d’un système bien particulier. Pour autant il ne suffit pas d’espérer !

#bd

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s