Le SmartMove : Bouger Intelligent ! (1/4) – Opinion

Du haut de mes huit ans, rêveur et insouciant, j’imaginais comme tant d’autres la voiture de l’an 2000. A l’unanimité de nos esprits créatifs, ce véhicule était suspendu dans les airs, propulsé comme une fusée, nous offrant la liberté d’une troisième dimension. Aujourd’hui, rêveur mais soucieux, je constate que l’an 2000 a laissé derrière lui nos espoirs d’automobiles volantes. Ces transports qui alimentaient nos songes hebdomadaires, abondamment nourris de Science-Fiction, n’ont pas subi LA grande révolution. Alors que nous n’espérions ni le mobile, ni internet, ni les tablettes, ce sont ces besoins futiles qui se sont vendus à nous comme autant de réinventions du quotidien. En apparence, les transports n’ont quant à eux bénéficié que de sages et discrètes innovations. Les automobiles paraissent plus sures, les trains plus rapides et les avions plus gros. Cependant, aucun de ces changements n’a bouleversé nos habitudes. En réalité, les modifications sont plus subtiles que ce que nous percevons car là où l’informatique peut laisser les moins adaptés de côté, les transports doivent rester accessibles à tous. Ainsi, l’évolution de nos véhicules est presque imperceptible. Alors, si en quelques décennies nous avons su construire des appareils intelligents qui bouleversent nos habitudes, les dix prochaines années devraient suffirent à construire le « SmartMove » : le déplacement intelligent.

Les enjeux économiques, écologiques et sanitaires sont majeurs. D’après les chiffres de l’INSEE (1), le transport représente 14 % du budget des ménages français ce qui en fait le deuxième poste de dépense après le logement, juste devant l’alimentation. En 2011, 31,4 millions de véhicules peuplaient notre territoire représentant chacun 12 600 kilomètres parcourus par an. Le transport contribue à 34 % des émissions de CO2, dont 93 % pour le transport routier, 3 % pour le transport aérien, 2,2 % pour le transport maritime et 0,4 % pour le transport ferroviaire. Pour atteindre les objectifs fixés par l’Union Européenne, les émissions de CO2 liées au transport doivent diminuer de 68 % entre 2010 et 2050. L’Agence Européenne pour l’Environnement (2) estime à 0,4 % la diminution des émissions pour l’ensemble des gaz à effet de serre sur la période 2009-2010 et une diminution similaire pour la période 2010-2011. A ce rythme, l’objectif ne sera pas atteint à l’horizon 2100. Près des axes routiers fréquentés, plus d’un tiers des stations de surveillance de la qualité de l’air ont détecté des taux de polluant supérieurs à la limite légale. De plus, le bruit représenterait une nuisance pour 24 millions d’Européens à la campagne et trois habitants sur cinq dans les grandes villes. Enfin, le secteur automobile français est en crise, PSA annonçant des pertes record et Renault un bénéfice en baisse pour 2012.

Face à l’urgence, il semble indispensable de mettre tous nos efforts au service de l’innovation. Plus que la recherche de nouvelles technologies prometteuses mais longues à développer, nous pouvons optimiser celles dont nous disposons. Pour cela, il nous faut compter à parts égales sur l’intelligence des outils disponibles et celle de l’utilisateur. Les véhicules de demain doivent nous permettre d’optimiser nos déplacements en tenant compte des enjeux économiques, environnementaux et sanitaires auxquels nous sommes confrontés. En tant qu’utilisateurs, nous devons apprendre à adapter nos déplacements pour en diminuer l’impact sur nos finances, notre santé et notre écosystème. Cette réciprocité entre l’utilisateur et l’outil représente le fondement même du « SmartMove ». Si nous la mettons en oeuvre dès aujourd’hui, en 2020-2030 nos déplacements seront intelligents…

bd

1) http://www.insee.fr/fr/
2) http://www.eea.europa.eu/fr/pressroom/newsreleases/la-pollution-due-a-la

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s